Cuisine

Quel type de rhum choisir selon vos goûts ?

De nos jours, le rhum fait partie des liqueurs les plus consommées dans le monde. Que ce soit en boisson, en cuisine ou en médicament, ce spiritueux est apprécié de tous. Cependant, il existe une grande variété de rhums, au point où l’on peut se sentir perdu lorsqu’on veut faire son choix. Et cette multitude de rhums se regroupe en deux grandes familles, à savoir : le rhum agricole et le rhum traditionnel. Êtes-vous fan du rhum ? Ou envisagez-vous d’en devenir expert ? Voici les différents types de rhums qui existent dans le monde avec leurs particularités.

Le rhum agricole

Différentes sortes de rhumLe rhum agricole désigne la catégorie de rhums produite à partir du jus de canne que l’on appelle « vesou » ou « grappe blanche ». En effet, pour sa fabrication, les cannes sont coupées et aussitôt broyées. Après le broyage, on obtient un jus qui est rapidement mis en fermentation. Il est ensuite distillé en colonnes (parfois en alambic). Le rhum agricole conserve davantage la saveur originale du jus de canne entier en raison de l’alcool qui est distillé à environ 70 pour cent d’alcool. Une fois produits, les rhums agricoles les plus légers sont laissés au repos pendant six mois avant d’être mis en bouteille sous la forme de rhum blanc.

Les plus mûrs sont élevés en fûts de chêne pendant des années. Ceci leur permet de prendre des teintes et des saveurs plus riches. Après trois ans de maturation, ils sont étiquetés “rhum vieux”. Par ailleurs, certains rhums sont mis en bouteille sous la forme de millésimes comme les vins de France. C’est le cas du Rhum J.M. 1997 qui a fait dix ans en fût de chêne avant d’être mis en bouteille en 2007. Comme autres exemples de rhums agricoles, nous pouvons citer : Darboussier Rhum Vieux 1983, St James Hors d’Age, La Favorite Rhum Agricole Vieux, Depaz Blue Cane Amber Rhum, Clément XO et Cuvée Homère, Neisson Rhum Réserve Spéciale, Rhum J.M. Agricole Blanc, etc.

Le rhum industriel dit « traditionnel »

Encore appelé rhum de sucrerie ou rhum traditionnel, le rhum industriel est élaboré à base de mélasse. Liquide très épais, il est le résidu de la cristallisation et du raffinage du sucre. Cette mélasse sera diluée pour donner un moût qui sera à son tour mis en fermentation avant d’être distillé. On retrouve plusieurs rhums au sein des rhums industriels. Il s’agit des rhums de tradition française (ceux de La Réunion), de tradition Anglaise (ceux de la Barbade, la Jamaïque ou du Guyana), et des rhums de tradition Espagnole (ceux de Cuba, de la République Dominicaine ou du Guatemala). Les rhums industriels peuvent également être blancs, ambrés ou vieux.

Notez que, à la différence du rhum agricole, dans les rhums industriels la coloration est obtenue grâce à l’ajout de caramel. Le temps de fermentation habituel d’un rhum traditionnel se situe entre 24 et 40 heures. L’exception à cette règle est le rhum traditionnel Grand Arôme. Sa particularité est qu’il est fermenté environ 10 jours. Pour ce qui est de la consommation, il est conseillé que le rhum blanc traditionnel soit utilisé pour préparer des rhums arrangés. Ces derniers sont obtenus en laissant longuement macérer des fruits, des écorces, des épices et du sucre. Pour ce qui est du rhum ambré, il doit être dégusté sur glace ou en cocktail. Pour finir, les rhums vieux peuvent être consommés en digestif.