Auto

Comment fonctionne une voiture hybride ?

Ces dernières années, la technologie hybride a connu de nombreux progrès concernant le remplacement des véhicules à moteur, en particulier concernant les rendus thermiques. Avec les lois anti pollutions, les constructeurs de véhicules hybrides font tout afin de créer de nouvelles gammes qui respectent les normes actuelles, reléguant même les voitures essence qui consomment le moins au rang des mauvais élèves.

Malgré l’augmentation de l’offre sur le marché, les gens sont retissant à acheter un véhicule hybride qu’il soit rechargeable ou non, à cause des idées reçus à propos de la complexité de ce genre de véhicule. Dans cet article, nous vous expliquons tout à propos des véhicules hybrides ainsi que leur mode de fonctionnement.

Qu’est-ce qu’une voiture hybride ?

Comment fonctionne une voiture hybrideLa définition d’une voiture hybride est plutôt logique : c’est la combinaison de deux systèmes de motorisation différents, une motorisation thermique ainsi qu’une motorisation électrique. Le système de motorisation thermique est généralement un moteur de nature essence qui est associé à de nombreux blocs électriques qui se situent sur le train arrière ou avant du véhicule.

Il faut savoir qu’il existe deux grands types de voitures hybrides : les voitures hybrides classiques ainsi que les voitures hybrides rechargeables ou VHR. La différence majeure qu’il existe entre ces deux types de voitures est la capacité générale de la batterie ainsi que la méthode de recharge.

Il existe trois grands types d’architectures différentes concernant les véhicules hybrides :

  • série ;
  • parallèle ;
  • à déviation de puissance ou mixte.

Comment fonctionne une voiture hybride ?

Pour une voiture “Full Hybrid” ou voiture hybride simple non rechargeable, la capacité de sa batterie est très faible, elle ne dépasse pas 1 kWh. La vitesse maximum de ce type de véhicule est de 50 km/h et l’autonomie de seulement quelques kilomètres. La batterie se recharge à l’aide du moteur thermique ainsi que d’un système de récupération de l’énergie cinétique lorsque vous freinez. Ce type d’hybridation est parfait pour une conduite en ville.

L’hybridation de série, le moteur thermique, généralement de très petite taille, est considérée comme le générateur des blocs électriques.

L’hybridation parallèle, qui est plus répandue que les autres types, fait intervenir les deux moteurs (thermique et électrique) en parallèle, ces derniers sont directement liés à la transmission.

En ce qui concerne l’hybridation à déviation de puissance ou mixte, alterne entre l’utilisation du moteur thermique et celle du moteur électrique selon les situations.

Fonctionnement des voitures hybrides rechargeables

Les véhicules “Plug-in Hybrid” ou voitures rechargeables, sont dotées d’une batterie ayant une capacité plus importante. Celle-ci peut être rechargeable comme une voiture électrique à l’aide d’une prise. La capacité de ce type de batterie se situant entre 7 et 12 kWh confère une autonomie de 60 km à une vitesse maximum de 130 km/h. Sur ce type de véhicule en revanche, le booster de batterie voiture n’aura aucune utilité. Il vous faudra donc toujours veiller à recharger votre voiture suffisamment en amont.

Si vous dépassez les 130 km/h, le moteur thermique prendra le relais mais se déchargera assez vite. Voilà pourquoi, il faudra impérativement trouver une borne de recharge.

Quels sont les avantages d’une voiture hybride ?

En raison du fonctionnement des voitures hybrides, ces dernières possèdent de nombreux avantages. En voici certains :

  • réduction de la consommation de carburant ;
  • recyclage de l’énergie cinétique émise par le freinage et la décélération ;
  • longévité des plaquettes de frein ;
  • confort lors de la conduite en raison du faible niveau sonore produit ainsi que la fluidité ;
  • réduction des coûts d’entretien ;
  • bonne longévité comparé à un véhicule classique.

Y a t-il des inconvénients aux voitures hybrides ?

Les voitures hybrides possèdent également leurs lots d’inconvénients :

  • coût plus élevé qu’une voiture classique ;
  • capacité réduite de la batterie ne permettant pas de rouler librement ;
  • utilisation de l’essence essentiellement par les voitures full hybrides ;
  • surconsommation d’énergie due au poids du moteur électrique ainsi que de ses blocs.

Le fonctionnement de la voiture hybride en vidéo